Politique

Sommet de haut niveau à Abidjan : 100 milliards US de l’IDA pour sortir de la pauvreté

Les treize chefs d’État et chefs de gouvernement présents au sommet d’Abidjan ont plaidé en faveur de la reconstitution des ressources auprès de l’Association Internationale de Développement (IDA). Une enveloppe de 100 milliards de dollars a été conclue pour soutenir des projets spécifiques des 74 pays africains qualifiés de pays les plus pauvres.

Obligés d’admettre que les ressources intérieures ne suffiraient plus, les chefs d’État ont insisté au recours des ressources financières extérieures. L’urgence étant déjà palpable, et au vu de l’amplification des difficultés liées aux chocs de la pandémie de Covid-19, le mécanisme du processus de financement a été accéléré et les outils seront activés dès la semaine qui suit le sommet afin de fignoler des projets urgents communs d’ici la fin de l’année 2021.

À la fois stratégique et spécifique, le sommet a approuvé durant la réunion « le rôle décisif de la reprise économique, de la création d’emplois et des investissements dans le capital humain, y compris l’élargissement de l’accès aux vaccins pour aider la population à surmonter les chocs de la pandémie, à sortir de l’extrême pauvreté et à bâtir un avenir plus résilient et inclusif ».

Articles similaires

Fermer