Politique

Andry Rajoelina : “stabilité du pays, bien-être du peuple et reprise économique sont nos priorités”

C’est uniquement en privilégiant un climat social apaisé et solidaire que nous pourrons libérer le plan potentiel de Madagascar et conduire le pays sur la voie de la prospérité, indique le président de la République lors de son allocution ce jour, dans le cadre de la dixième édition du dialogue de partenariat entre Madagascar et l’Union européenne, au palais d’Iavoloha, Antananarivo. Madagascar vient de traverser une période difficile et maintenant que le pays fait face aux conséquences inflationnistes du conflit en Ukraine, tout cela a mis en rude épreuve notamment la résilience de tout un chacun.

Des crises mondiales qui ont forcé à revoir et à réajuster la stratégie d’actions et surtout la démarche pour redresser le pays, souligne le locataire d’Iavoloha. Après une deuxième vague maîtrisée de la pandémie de COVID-19, un bon nombre d’événements sont venus perturber davantage la trajectoire de développement, à savoir la pandémie, les cyclones provoquant des inondations et bien d’autres dommages notamment plus de 178.000 ha de champs rizicoles ou la famine dans le sud, précise Andry Rajoelina. Cependant, l’Etat malagasy a pu mener de nombreux chantiers de réformes et concrétiser des projets structurants avec un impact substantiel dans la vie quotidienne de la population Malagasy comme l’assainissement et l’amélioration des services administratifs, ou la question relative aux problèmes fonciers. Une nouvelle méthodologie de travail a été établie après le colloque national de juin dernier, poursuit-il.

“Madagascar n’est pas un pays en crise, mais Madagascar a besoin de stabilité pour avancer sereinement pour relever du choc de ces récentes crises.” Ainsi, le lancement en juin des travaux de réhabilitation de la RN13 reliant Ambovombe et Taolagnaro est un fruit de cette coopération. Il s’agit d’un des chantiers primordiaux pour le développement du sud du pays et pour l’amélioration du quotidien des locaux entre autres. Un véritable renforcement et enrichissement de la coopération bilatérale entre les deux pays durant ces trois dernières années, grâce notamment à l’implication de l’ambassadeur des Vingt-sept dans la Grande île, Giovanni Di Girolamo, affirme le Chef de l’Etat, voilà dix mois après la dernière réunion en novembre 2021.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer