Culture

Lovatiana Erica Rakotobe integre la Maison Rouge : Maison des Arts avec son “Corps Subtil”

Lovatiana Erica Rakotobe, danseuse malagasy, participe à une résidence de recherche et de création, à La Maison Rouge : Maison des Arts, située à Fort-de-France, Martinique.

Elle y est depuis le 19 janvier, et ne termine sa résidence qu’au 21 mars, et ce, grâce au visa pour la création qu’elle a obtenu en 2020. La résidence a été reportée à cause de la pandémie du Covid-19.


Il s’agit d’un programme de coopération culturelle Afrique et Caraïbes, dont fait partie Madagascar, pour qu’ensuite des résidences sur le territoire français aient lieu. Seuls les lauréats peuvent accéder à cette résidence afin de développer leur projet de création ou de recherche. Certes, le visa pour la création est destiné à tout artiste professionnel résidant en Afrique ou dans les îles des Caraïbes, voulant élargir son réseau professionnel et/ou encourager ses affluences avec des opérateurs français en lien avec des actionnaires culturels en France ou à la Cité internationale des arts.


Pour sa résidence, Lovatiana Erica Rakotobe s’inspire de son physique. Son projet porte le titre provisoire « Corps subtil ». Elle reprend petit à petit, en suivant le rythme de son corps, après avoir subi plusieurs interventions chirurgicales. « J’ai choisi la Martinique pour ma création parce que sa culture m’intéresse et me plaît beaucoup », a-t-elle expliqué.


La restitution de cette résidence sera le 18 mars, en Martinique. Des moments de rencontres et de diffusions sont attendus. Notons que Dinampitia Zoe Johnson Randrianjanaka, danseuse malagasy, figure parmi les 12 lauréats du visa pour la création en 2021.
Elle a choisi de faire sa résidence au Centre Chorégraphique National de Caen dans un temps encore indéfini.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer