Economie

Royaume Uni-Madagascar : le textile et la vanille ont rapporté 26 millions de Livres Sterling en 2021

La nouvelle politique commerciale en faveur des pays en développement, l’UK Trade Partnership (UKTP), le renouvellement de la Chambre de Commerce Madagascar – Royaume-Uni, et la situation de l’Accord de Partenariat Économique (APE), tels sont les sujets abordés lors d’une rencontre entre le Ministre de l’Industrialisation, du Commerce et de la Consommation Edgard et l’Ambassadeur du Royaume-Uni, David William Ashley hier à Ambohidahy.

En 2021, les exportations de la Grande Île vers le Royaume-Uni se sont élevées à 24 millions de Livres Sterling pour le textile et 2 millions de Livres Sterling pour la vanille. La nouvelle politique commerciale qui sera annoncée la semaine prochaine sera encore plus avantageuse pour Madagascar. Il s’agit d’un accord de partenariat qui octroie des préférences telles que l’exemption de droits de douane, et qu’il n’y aura pas de limite de quota pour les exportations malgaches vers le Royaume-Uni. Cette politique est également beaucoup plus flexible sur les règles d’origine, permettant à nos produits à destination de la Grande-Bretagne d’être constitués à seulement 25 % d’éléments issus du pays.

Madagascar bénéficie déjà du UKTP, un programme qui reflète l’engagement pris par le Royaume-Uni d’aider les partenaires à mettre en œuvre et à maximiser les avantages des APE, à la fois dans le cadre des APE européens et dans l’anticipation de la mise en œuvre des APE britanniques reproduits à la sortie du Royaume-Uni de l’UE. L’année dernière, 11.000 emplois ont été créés ou maintenus, dans le domaine du textile.

L’expert en commerce du Développement International Trade, M. Charlie Morris, sera dans nos murs en octobre, pour expliquer à toutes les parties prenantes les avantages de l’APE, à travers une table ronde, et demande d’ores et déjà un rendez-vous au Ministre Edgard Razafindravahy pour une audience. La Communauté britannique souhaite recréer la Chambre de Commerce Madagascar – Royaume-Uni, qui sera une opportunité pour attirer plus d’entreprises britanniques à investir ici. Madagascar a énormément de potentiels, seulement, il faut encourager, sensibiliser et attirer les entreprises britanniques à investir.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer